Le Sénégal autrement

Quelle chance de participer à un Eductour (voyage réservé aux professionnels du tourisme) au Sénégal. Je suis juste rentrée hier mais j’ai hâte de vous montrer quelques photos. J’ai découvert ce pays (qui pour beaucoup d’entre nous se limite à des hôtels club sur la plage de Sally) et j’ai adoré.
Bien évidemment, le but était de nous faire découvrir de sompteux hôtels mais aussi de nous faire rencontrer la population et de voir toutes les activités possibles dans ce si joli pays si accueillant.
Du 4×4 au catamaran et à la pirogue en passant par le char à chevaux, tous les moyens de locomotion ont été utilisés. Mais au delà des questions pratiques pour visiter le pays, je voudrai m’attarder quelque peu sur ce que j’ai découvert :

  • Dakar : bien entendu avec son marché aux poissons et légumes, sa cathédrale, ses maisons coloniales, le célèbre phare de la mamelle.
Dakar, la capitale

Dakar, son marché, sa cathédrale

  • L’ile de Gorée : le passage obligatoire des esclaves avant leur départ aux Amériques, une visite historique, poignante, émouvante dans l’enfer de la traite des noirs. 
l'ile de Gorée

L'ile de Gorée, la maison des esclaves

  • le delta du Saloum : le fleuve aussi large que la mer dans certains endroits nous emmène dans son delta à la decouverte de la mangrove  et ses pallétuviers, vers des iles desertes aux plages dorées. Nous avons diner dans un baobab à la tombée de la nuit aux sons des musiques et danses africaines et également degusté les poissons achetés aux pêcheurs du Saloum lors d’un pique nique.
le delta du fleuve Saloum

le delta du fleuve Saloum

  • la brousse et les villages : Comment rester insensible à la beauté du paysage (palmiers, baobabs à perte de vue) et à la gentillesse de la population ? La visite d’un village et la rencontre des femmes aux travaux des champs. La rencontre avec les collègiens mais également s’asseoir dans une classe de CM1 et discuter avec les élèves, autant de choses qui resteront gravées dans ma tête bien longtemps.
la population dans la brousse

la population dans la brousse

  • La réserve de Bandia : Le Sénégal n’avait plus d’animaux sauvages contrairement au Kenya, à la Tanzanie et autres pays d’Afrique mais il vient de se doter d’une réserve animalière afin de rétablir la bio-diversité. En 4×4 vous croiserez girafes, rhinocéros, autruches, crocodiles et bien d’autres animaux qui apprécient les lieux.
La réserve de Bandia

La réserve de Bandia

  • Avant de quitter le Sénégal, la visite au lac Rose est indispensable (où les sénégalais récoltent le sel qui sera exporté en Europe pour nos besoins en hiver). Puis un dernier coup d’oeil aux dunes de sables rendues célèbres par la course Paris-Dakar…..et aux vagues pour surfeurs sur la grande côte.

Le Lac Rose et la Grande Côte

Le Lac Rose et la Grande Côte

Tout est pure merveille, quel dépaysement et surtout quelle chance d’avoir été accompagnée par des guides professionnels de talent….

Tout est possible, voyage en amoureux, vacances en famille, tout le monde sera comblé.

Je suis encore sur un nuage !